Invitations

photo

Faites bien la différence entre les faire-parts et les  invitations. Les premiers servent simplement à annoncer l’heureux événement et peuvent être envoyés seuls ou accompagnés des cartons d’invitations qui, précisent, eux, les détails de la réception.
Il est de plus en plus courant de n’envoyer qu’une invitation. On les commande environ 3-4 mois avant et on les envoie 1 à 2 mois précédant le jour J.
Les prix sont très variables en fonction du papier (grammage, originalité), de l’impression ou de la gravure, des couleurs de l’encre. Chaque détail a son prix ! Vous pouvez également vous risquer à les faire vous-même, ils n’en seront que plus personnels.
Regroupez vos achats et essayez de commander en même temps les cartes de remerciements, les menus, les livrets de cérémonie, vous pourrez sans doute obtenir un prix dégressif.
Pensez aussi à acheter plus d’enveloppes que de faire-part ou/et de cartons d’invitations : rédigées à la main une erreur est vite arrivée.
Prévoyez un peu plus que le nombre initial de convives. Des invités de dernière minute sont
toujours possibles et n’oubliez pas que vous n’enverrez qu’une seule carte par adresse et non par personne. Veillez à ne pas oublier de nom sur l’invitation, ça risquerait de vexer les âmes sensibles…
Une fois les invitations choisies, il faudra le bon texte du faire-part selon la grande tradition. Chaque feuillet doit comporter en haut le nom et éventuels titres (noblesse, décoration…) des grands-parents (s’ils sont toujours en vie) et ceux des parents. Si vous choisissez de n’utiliser qu’un feuillet pour les deux familles, les noms de celle de la mariée sont en haut, à gauche et ceux du marié en haut à droite.
Chaque nom doit être précédé de Monsieur et Madame, écrits en toutes lettres et le prénom précède toujours le nom de famille.
Au centre on retrouve une formule classique qui annonce l’union et le prénom des deux futurs. Ce texte indique le jour, l’heure et le lieu de la cérémonie civile et/ou religieuse. Si l’officiant religieux est un proche de la famille, vous pouvez préciser son nom.
Tout en bas, on retrouve les adresses des personnes qui ont annoncé, en haut, l’événement. Mais on n’inscrit pas le numéro de téléphone.
Le bon texte du carton d’invitation
• Si vos parents ont financé en grande partie le mariage, ce sont les noms des mères des mariés qui reçoivent et qui sont donc indiqués en haut du carton. Si vous et votre chéri prenez les frais à votre charge, seuls vos deux prénoms apparaîtront.
• Le carton indiquera, en son centre : le lieu, le style (vin d’honneur, cocktail, dîner…) de la réception, et l’heure du début des festivités.
• En bas, figureront l’adresse précise du lieu de la fête, vos coordonnées (vous pouvez indiquer aussi votre adresse Email) et l’indispensable RSVP qui rappellera la date limite à laquelle vos invités doivent répondre.
Attention!
– Les adresses sur les enveloppes doivent toujours être manuscrites. Attention aux ratures et soignez votre écriture.
– Pensez à joindre un plan d’accès au lieu de réception
(soit imprimé au dos de l’invitation ou une photocopie couleur) + liste des hôtels des environs.
– Choisissez de jolis timbres et n’évaluez pas à vue d’œil l’affranchissement. Pesez vos enveloppes à La Poste.
– Il est parfois difficile de tout indiquer sur un minuscule carton, pensez à créer votre blog mariage et indiquez son adresse sur vos invitations.
– Vérifiez bien chaque adresse avant de le faire vos envois et rayez méticuleusement et au fur et à mesure chaque enveloppe rédigée.
– N’oubliez pas d’envoyer une invitation à vos proches (parents, frères et sœurs) et même à vous-même. Cela fera toujours un souvenir !
– Economisez votre salive et utilisez une petite éponge pour coller les enveloppes.
– Essayez de faire vos envois le même jour pour éviter les pertes et conservez au fur et à mesure les enveloppes prêtes dans un endroit à l’abri de la lumière et de la poussière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *